MENHIRS et MENHIRS JUMEAUX

 

Parmi les nombreux menhirs de Bretagne, il existe un certain nombre de "menhirs jumeaux.
Les "menhirs" sont ces pierres levées préhistoriques faisant partie des "mégalithes" c'est à dire de ces premiers grands monuments de pierre élevés par la main de l'homme entre 7000 et 2000 avant Jésus Christ. Les plus connus des mégalithes sont les alignements de menhirs de Carnac, dans le Morbihan. Il y a aussi les " dolmens ", qui sont des tombeaux ou " allées couvertes ".
On trouve des " menhirs jumeaux " énigmatiques à Belle Ile et dans l'île de Sein, et à Tredion (" Babouin et Babouine ". On ne connaît pas l'origine ni le sens de ces menhirs érigés par deux . Mais des récits et légendes ont tenté d'en sonder le mystère.

 

On peut voir dans l'image jointe les menhirs jumeaux dits "Le Tombeau d'Adam et d'Eve". Ces pierres debout continuent de porter leur interrogation depuis peut-être 7000 ans dans une vallée ignorée de la Bretagne intérieure, le Poher .
( voir le récit en breton et en français , "le tombeau d'Adam et d'Eve" ).
Les Bretons ont généralement vu dans les menhirs de ce type un homme et une femme comme à Belle-Ile et à Sein, plutôt que de vrais jumeaux . Nous sommes prêts à recueillir des informations qui pourraient nous être rapportées sur d'autres menhirs jumeaux, et d'autres légendes et récits.
Ces récits et légendes sont inspirés par un regard sur ces monuments, les plus anciens construits par les hommes, deux ou trois mille ans avant les pyramides d'Egypte.


Carnac - Panorama des Alignements du Menec


" Menhir " vient du breton, " men " qui signifie " pierre " et " hir " qui veut dire " grand, élevé ". Il y a beaucoup de menhirs encore en Bretagne, spécialement dans le Morbihan (voir sur Internet " le Morbihan pittoresque " ), mais il s'en trouve dans toutes les régions du monde. Il s'en est construit à différentes époques, et sans influences souvent entre les constructeurs d'un point du globe à l'autre. Ce sont les premiers pas de l'architecture monumentale.
Quelle explication la science peut-elle donner à ces monuments ? Toutes les hypothèses ont été soutenues, mais le plus probable est qu'il s'agit pour certains de monuments marquant des sépultures. (Locmariaquer par exemple). On aurait ainsi la première attestation d'une attente de l'au-delà, une première ébauche d'une espérance d'éternité.
Il est également probable que certains ont été des signaux de territoires ou de lieux de cultes.
Pour les grands alignements de menhirs, comme ceux de Carnac, il a fallu une organisation sociale importante pour réaliser l'ensemble, et…du temps.
Pour certains ensembles des hypothèses d'observations astronomiques sont proposées (Arzon-Locmariaquer-Er Lannic).

Pour en savoir plus :
- " Les mégalithes, ésotérisme et réalité ", Jacques Briard. Editions Jean Paul Gisserot.
- " Les Mégalithes du Morbihan " Florence André. Ed. Gisserot.

sur internet :
- le Morbihan pittoresque
- le tombeau d'Adam et d'Eve
- La vie après la mort "
- 36 questions sur la vie après la mort
- La Cathédrale , légende vannetaise.
- Jumeaux, comment être heureux ?
- Barnenez,le Grand Cairn