Sommaire des dossiers JUMEAUX, comment être heureux ?

 

New: Rassemblement des 2 et + !...

PLEUCADEUC 15 Aoùt 2003
renseignement : 02.97.26.93.06
                      fax : 02.97.26.96.70
email : cecile.launay@caramail.com

 

Les jumeaux de Pleucadeuc

Les jumeaux et le hasard

Comment éduquer des jumeaux

Les jumeaux et le bonheur

Des Menhirs jumeaux


 


Les jumeaux de Pleucadeuc

Rendez-vous international des jumeaux , PLEUCADEUC est un joli village de Bretagne dans l'ouest de la France. Il y a 1450 habitants à Pleucadeuc, et 60 jumeaux.
Le 15 août, chaque année depuis 1993 a lieu le grand rassemblement des jumeaux de Pleucadeuc. Ils étaient 300 la première année, 1000 en 1998.
Parmi les pays représentés : Bretagne, bien sûr, France, Allemagne, Suisse, Italie, Canada, Etats-Unis, Russie.
L’origine du rassemblement : Pleucadeuc avait coutume jusqu’en 1992 de faire une fête aérienne. La catastrophe aérienne d’Habsheim (Alsace) entraîne des conditions plus difficiles pour organiser ces démonstrations d’avions. Les prairies du village sont déclarées inaptes à un meeting aérien par le Préfet qui interdit la fête . Le maire et le curé ne pourront plus faire un concours de saut en parachute .
Le maire demande au conseil municipal de faire de la créativité. M. Launay , son adjoint , est père de deux jumelles , Cécile et Aurélie ; ce qu'il voulait faire pour elles en petit comité , il le propose aux habitants de Pleucadeuc : une fête pour les jumeaux . Cécile et Aurélie LAUNAY, les jolies jumelles , dans une compétition sportive sont arrivées ex aequo, mais il leur a fallu réclamer pour obtenir chacune sa médaille : on voulait leur en donner une pour deux ! (Voir " Comment éduquer des jumeaux "). Chacun des jumeaux est il une vraie personne ? La question est d'importance à Pleucadeuc où le record de jumeaux est pulvérisé : 60 dans la commune , plus du double dece que l'on trouve d'ordinaire .
Parmi ceux-ci , Thérèse et Anne chantent des chansons traditionnelles. En 1993, elles ont obtenu le prix de la culture populaire de Haute Bretagne. Enfin Pleucadeuc redécouvre son trésor de jumeaux , L'idée est adoptée , c'est un succès . Et depuis ça n'arrête plus .
En l’an 2000, il y aura deux rassemblements jumeaux mondiaux : les jumeaux de Twinsburg, aux Etats-Unis (Ohio), et ceux de Pleucadeuc, dans le Morbihan.


Les jumeaux et le hasard

Les vrais jumeaux - ceux qui se ressemblent comme une goutte d’eau - ont le même patrimoine génétique. Ils sont dits " monozygotes ", issus d’un même oeuf qui s’est partagé dans les premiers jours de la vie.
Les faux jumeaux eux sont dits dyzigotes . Ils ont un patrimoine génétique différent : deux ovocytes différents ont été fécondés par deux spermatozoïdes différents. On compte en moyen 8 % de paires jumeaux dyzigotes et 3,5 % de paires de jumeaux monozygotes par rapport aux embryons uniques.
L’hérédité est considérée comme un facteur de gémellité (en latin " gemellus ", jumeau). C’est ainsi qu’on peut expliquer en partie un plus grand nombre de jumeaux à Pleucadeuc. Mais même à Pleucadeuc, la phénomène reste impossible à prévoir pour chaque grossesse. La seule certitude est d’ordre statistique. Le hasard garde ses droits. N’est-ce pas une garantie de la liberté de la personne sur les programmations et les manipulations ?


Eduquer des jumeaux

L’histoire des jumelles de Pleucadeuc, Cécile et Aurélie, est tout à fait significative des difficultés que les jumeaux et les jumelles ont à affronter dans leur famille, à l’école dans la vie sociale: alors qu’elles avaient gagné exaequo une épreuve sportive, on voulait leur donner une seule médaille à partager.
Dans une famille, la tendance est grande de dire " les jumelles " au lieu de Marie et Francine. Pareil aussi bien sûr pour les garçons jumeaux.
On s’extasie d’une part sur le fait qu’ils ont les mêmes et c’est vrai. On a d’autre part beaucoup de difficultés à les distinguer, surtout quand on ne les a pas vu depuis un moment. Pourtant ils, elles sont chacun un enfant, une personne unique. Comment cet enfant unique pourrait-il se sentir suffisamment aimé lorsqu’il n’est considéré le plus souvent que comme un groupe de deux et rarement pour lui-même, uniquement, précieusement ?
Certes, le bon sens et les nécessités conduisent souvent les parents par exemple à appeler à table " les jumeaux " comme ils pourraient dire " les enfants " lorsqu’ils en ont plusieurs. Mais dire " bonjour les jumelles ", " bonsoir les jumeaux ", c’est certainement un manque d’attention à la personne, et crée des manques affectifs.
Un conseil : que le père et la mère essaient d’avoir régulièrement avec chacun des jumeaux un moment privilégié où l’enfant est seul avec son papa ou sa maman. Seul pour lui pour un temps. Alors le jumeau, la jumelle pourra éprouver le bonheur d’être accueilli, reconnu comme une personne unique au monde. Ce qu’il est.
Et appelez-les chaque fois que c’est possible par leur prénom.


Les jumeaux et le bonheur

L’histoire montre qu’ avec le temps, les personnalités des jumeaux vont s’affirmer et se différencier de façon notable.
Les jumeaux ont généralement grand besoin de se voir, de se retrouver au fur et à mesure que les années passent, et que la vie les sépare.
Favoriser ces rencontres, c’est contribuer au bonheur des jumeaux. Mais le bonheur n’est pas enfermé dans un miroir, fut-il vivant. Chacun, chacune doit découvrir et rechercher pour son compte le secret du bonheur. Même si l’un peut montrer le chemin à l’autre par son témoignage.
Notre vraie ressemblance dit la Genèse - ce livre de la Bible qui parle d’Adam et d’Eve - est à l’image de Dieu. Et Dieu , c’est peut-être le vrai jumeau que je cherche, à qui je veux ressembler. Qui m’aime plus que je ne saurai aimer. Qui me pardonne quand je l’ai oublié ou que j’ai fait mal. Et qui m’appelle toujours par mon nom pour m’inviter à la vie du bonheur éternel.


DES MENHIRS JUMEAUX

Il existe un certain nombre de "menhirs jumeaux",spécialement en Bretagne. Les "menhirs" sont ces pierres levées préhistoriques faisant partie de "mégalithes" c'est à dire de ces premiers monuments élevés par la main de l'homme entre 7000 et 2000 avant Jésus Christ .
Les plus connus des mégalithes sont les alignements de menhirs de Carnac , dans le Morbihan.
On trouve des menhirs jumeaux énigmatiques à Belle Ile et dans l'île de Sein . On ne connaît
pas l'origine ni le sens de ces menhirs érigés par deux . Mais des récits et légendes ont tenté d'en sonder le mystère.
On peut voir dans l'image jointe les menhirs jumeaux dits "Le Tombeau d'Adam et dEve"qui
continuent de porter leur interrogation depuis peut-être 11000 ans dans une vallée ignorée de
la Bretagne intérieure . ( voir le récit en breton et en français , "le tombeau d'Adam et d'Eve").
Les Bretons ont généralement vu dans les menhirs de ce type un homme et une femme comme à Belle-Ile et à Sein , plutôt que de vrais jumeaux . Nous sommes prêts à recueillir
Des informations qui pourraient nous être rapportées sur d'autres menhirs jumeaux , et d'autres légendes et récits.



Renseignements sur Pleucadeuc
On peut s'inscrire pour la fête du 15 août 2003 en écrivant à :
Fête des Jumeaux , Mairie , PLEUCADEUC ,56140 France

Sites à consulter :
Pleucadeuc:- en français : http://a.loyer.chez.tiscali.fr/

Twins Information : en anglais : http://www.twinspace.com/info.html

Toutes les photos de cette page proviennent du site: http://a.loyer.chez.tiscali.fr/