Retour aux sommaire
Ange chantant Gloria in excelsis
Ange chantant Gloria in excelsis.

 

 

Qui sont les Anges ?

 

 

Icônes de Pskov
Icônes de Pskov

    Les Anges, la nuit de Noël, annocent aux bergers la naissance de l'enfant Jésus et chantent des mélodies célestes: « Gloria in excelsis Deo ! » Mais qui sont ces « Anges » ?

    Les Anges sont des êtres spirituels, non corporels. L'Ecriture Sainte en parle à de nombreuses reprises; par exemple l'Ange Gabriel qui annonce à la Vierge Marie qu'elle sera la mère du Sauveur, l'ange Raphaël qui conduit Tobie dans son voyage et guérit son père, l'ange Michel qui protège Israël.

    Dans le « symbole des apôtres » (le Credo court) nous professons que Dieu est le « Créateur du Ciel et de la Terre », et dans le Credo de Nicée-Constantinople, que Dieu est créateur de « l'univers visible et invisible ».
    Le 4e concile du Latran explicite en disant: « Dieu a tout ensemble, dès le commencement du temps, créé de rien l'une et l'autre créature, la spirituelle et la temporelle, c'est à dire les anges et le monde terrestre; puis la créature humaine qui tient des deux, composée qu'elle est d'esprit et de corps ».

    Les Anges ! Cela fait sourire, cela intrigue, cela déconcerte dans un monde technologique et mondialisé.
    En est-il vraiment autrement en France ou dans différents pays d'Europe ? Voyez ces millions de personnes qui consultent leur hosroscope avant de faire une dé »marche, voire de commencer leur journée, qui s'en vont consulter des « marabouts » pour voir revenir leur femme ou leur amie, obtenir « du succès en amour », la réussite financière... Les chefs d'état eux même ont leurs « consultants » astrologues et psychologues moitié conseillers moitié prédiseurs.
    Quant aux marchands d'aliments pour bétail, ils vendent aussi à leurs clients des « pierres » à disposer à certains endroits de leurs champs pour améliorer la qualité et la quantité de l'élevage !
    Un grand nombre de croyants, officiellement chrétiens, sont eux même persuadés qu'un bracelet en cuivre, un porte bonheur en vermeil avec un signe du zodiaque protège de la foudre et des maladies, et donne à son porteur une « influence bénéfique ».
     A la porte même d'une petite chapelle pélerinage réputée dans les Alpes Bavaroises (Birkenstein) j'ai trouvé le marchand de cierges, cartes postales et souvenirs proposant une panoplie de « pierres favorables », pendant qu'à l'étage supérieur les vieilles religieuses cloîtrées ne se doutaient de rien !
     Alors face à ce monde des esprits, du spritisme, des pierres magiques, des santerias, des horoscopes, des conjonctions de planètes favorables ou défavorables, pourquoi ne pas demander plutôt à Dieu, à ses Anges et à ses Saints de nous écouter, de nous aider, de nous aimer ?
     « Un pauvre a crié, Dieu l'entend » dit le psaume.
et encore:
     « Le malheur ne peut fondre sur toi
     ni la plaie approcher de ta maison:
     Il a donné pour toi ordre à ses Anges
     de te garder en tous tes chemins. » (psaume 91, versets 10 et 11)

     Le Catéchisme de l'Eglise Catholique indique la réalité et le rôle des Anges à de nombreuses reprises. Il nous montre comment, unis à Dieu à son service, ses messagers, ils nous aident avec amour . Voici essentiellement ce que nous dit: ce Catéchisme:

Qui sont-ils?

     S. Augustin dit à leur sujet : « "Ange" désigne la fonction non pas la nature. Tu demandes comment s'appelle cette nature? - Esprit. Tu demande la fonction? - Ange; d'après ce qu'il est, c'est un Esprit, d'après ce qu'il fait, c'est un ange (Commentaire du psaume 103). » De tout leur être, les anges sont serviteurs et messagers de Dieu. Parce qu'ils contemplent « constamment la face de mon Père qui est aux cieux » (Mt 18, 10), ils sont « les ouvriers de sa parole, attentifs au son de sa parole » (Ps 103, 20).
     En tant que créatures purement spirituelles, ils ont intelligence et volonté : ils sont des créatures personnelles et immortelles'. Ils dépassent en perfection toutes les créatures visibles. L'éclat de leur gloire en témoigne .

Le Christ « avec tous ses anges »

 

Icônes de Pskov
Icônes de Pskov

     Le Christ est le centre du monde angélique. Ce sont ses anges à Lui : « Quand le Fils de l'homme viendra dans sa gloire avec tous ses anges... » (Mt 25, 31). Ils sont à Lui parce que créés par et pour Lui : « Car c'est en Lui qu'ont été créées toutes choses, dans les cieux et sur la terre, les visibles et les invisibles: trônes, seigneuries, principautés, puissances; tout a été créé par Lui et pour Lui » (Col l, I6).
     Ils sont à Lui plus encore parce qu'Il les a faits messagers de son dessein de salut : « Est-ce que tous ne sont pas des esprits chargés d'un ministère, envoyés en service pour ceux qui doivent hériter le salut ? » (lie 1, 14).
    Ils sont là, dès la création et tout au long de l'histoire du salut, annonçant de loin au de près ce salut et servant le dessein divin de sa réalisation : ils ferment le paradis terrestre , protègent Lot, sauvent Agar et son enfant, arrêtent la main d'Abraham , la loi « est communiquée par leur ministère", ils conduisent le Peuple de Dieu", ils annoncent naissances et vocations , « ils assistent les prophètes », pour ne citer que quelques exemples. Enfin, c'est l'Ange Gabriel qui annonce la naissance du Précurseur et celle de Jésus lui-même (l5).
    De l'Incarnation à l'Ascension, la vie du Verbe incarné est entourée de l'adoration et du service des anges. Lorsque Dieu « introduit le Premier-né dans le monde, il dit : "Que tous les anges de Dieu L'adorent" » (lie 1, 6). Leur chant de louange à la naissance du Christ n'a cessé de résonner dans la louange de l'Eglise : « Gloire à Dieu... » (Lc 2, 14.) Ils protègent l'enfance de Jésus", Le servent au désert", Le réconfortent dans l'agonie"', alors qu'Il aurait pu être sauvé par eux de la main des ennemis 19 comme jadis Israë (20). Ce sont encore les anges qui « évangélisent en annonçant la Bonne Nouvelle de l'Incarnation et de la Résurrection du Christ.
     Ils seront là au retour du Christ qu'ils annoncent , au service de son jugement.

Les Anges dans la vie de l'Eglise

    D'ici là toute la vie de l'Eglise [et la vie de chacund'entre nous] bénéficie de l'aide mystérieuse et puissante des anges.
    Dans sa liturgie l'Eglise se joint aux Anges pour adorer le Dieu trois fois saint ( chant du Sanctus). Elle invoque leur assistance dans le canon de la messe (Supplices te rogamus); dans la prière des funéarailles « In Paradisum deducant te Angeli... ( Que les Anges te conduisent en Paradis) ou enore même dans l'Hymne des Chérubins de la liturgie byzantine, elle fête plus particulièrement la mémoire de certains anges: S. Michel, S. Gabriel, S. Raphaël, et les Anges Gardiens.

Les Anges gardiens

    De l'enfance au trépas, la vie humaine est entourée de leur garde et de leur intercession. »Chaque fidèle a à ses côtés un ange comme protecteur et pasteur pour le conduire à la vie » (Saint Basile, Eun. 3,1).
    Dès ici bas la vie chrétienne participe, dans la foi, à la société bienheureuse des anges et des hommes unis en Dieu.

[ extraits du Catéchisme de l'Eglise Catholique 331 – 336 ]

 

Pour en savoir plus :

Livres :

- Le monde invisible des Anges, par Jean Miguel Garrigues, éditions de l'Emmanuel, 62 pages; Paris 2004

Internet :

- Les Horoscopes peuvent-ils guider ma vie?